AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Ce doux susurre qui vous accapare vous à dis d’un ton suave et velouté qu’il souhaitait que vous veniez à lui, maintenant que c’est le cas, sombrez dans la douce folie de Lullaby Tokai, la ville au glas subtile de sadisme. [Hentai|Yaoi|Yuri] NC-14.
 

Partagez | 
 

 Rasetsu Koku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♥.Date d'inscription : 07/03/2011
♥.Messages : 65
♥.Je possède : //
♥.Propriété de : //

MessageSujet: Rasetsu Koku   Mar 8 Mar - 21:08

┼.Rasetsu.┼




x.Identity Card.x
...............................................
    +.Nom.+ Koku
    +.Prénom.+ Rasetsu
    +.Âge&Date de Naissance.+ 04/10/1988 - 22ans
    +.Lieu de Naissance.+ Laboratoire
    +.Sexe.+ Masculin
    +.Orientation Sexuelle.+ Homosexuel
    +.Domestique ou Libre?.+ Domestique
    +.Race.+ Zodiaque, Bélier
    +.Groupe Sanguin.+ O-
    +.Nationnalité.+ Japonaise
     
x.Descriptive File.x
...............................................

      +.Psychologie.+
      Ce Zodiaque n'a pas vraiment de caractère à part, il est un peu comme tout le monde, mais un tout le monde assez chiant quand il s'y met. On peut capter son plus fort trait de caractère seulement en le regardant. C'est la méfiance, la colère et la violence. Ce sentant trahi par Jérôme (Cité dans l'histoire ci dessous) il a du mal à faire confiance ne serrais-ce qu'à un enfant et si celui-ci viens lui demander une sucette, Rasetsu le renverrais immédiatement sur les roses de manière à le faire pleurer rien qu'avec le ton de sa voix. De ce fait il a tendance à s'énerver rapidement et sans vraiment de raison : ça peut être parce qu'une mouche va le coller pendant cinq minutes, il va rester dans ce même état d'âme durant la journée. Il devient donc, après la colère, vite violent et agité. N'ayant pas eu une éducation vraiment complète il a encore du mal à discerner le bien du mal. Ce qu'il à appris son seulement les émotions que lui à ressentis, et qu'il n'en aime pas certaine, mais jamais ça lui viens à l'esprit que « normalement » ce n'est pas bien d'agresser quelqu'un ou de perdre son calmer très rapidement. Nous avons donc là une vrai boule de nerfs prête à exploser sur vous d'une quelconque manière si jamais vous le contrariez (ce qui n'est franchement pas difficile.)
      Ensuite, c'est aussi une personne assez curieuse, vu que son apprentissage de la vie à été plutôt courte et qu'il à été lâché comme un agneau dans un milieu inconnu, il à tendance à vouloir un peu tout voir et tout toucher. Par exemple, n'a pas la notion d'argent alors lorsqu'il à voulu prendre de la nourriture dans la cafétéria comme Jérôme le fais, il à été surpris qu'on l'en empêche et qu'on lui réclame des morceaux de papiers assez vilain. Autre chose, il peut parfois être très calme, et se poser des questions vraiment bête mais qui sont importante pour lui, comme un gamin le ferais. Rasetsu est peu être un pikachu version bélier il n'est pas totalement bête au point de se jeter en haut d'un immeuble parce qu'il est persuadé qu'il sait voler (Exemple hein). Si il sent que la situation devient trop dangereuse pour lui, il se pliera aux règles, mais vous fera évidement déguster le fais qu'il n'ai pas apprécié ceci dès qu'il en a l'occasion.. Comme Rasetsu est une personne un peu trop fièr, il fera en sorte de ne pas pleurer ou montrer de faiblesse devant vous sauf si quelque chose l'y oblige ou qu'il le fais de lui même.


      +.Physiologie.+
      Dans cette partie nous allons faire comme si on l'observait de loin puis petit par petit que l'on rapprocheraient du bélier pour mieux voir les détails.
      D'après sa silhouette ce que l'on remarque en premier ce sont des cornes, ce qui nous indique que c'est un zodiaque du bélier. Ensuite, ce que l'ont vois est (comme il est un peu dénudé..) qu'il à de belles forme, la marque de ses muscles correctement développé se voyant à l'œil nu et sans forcement parce qu'il force sur ses abdominos. Il est bien proportionné, d'une bonne largeur d'épaule pour une taille assez fine, sans l'être trop pour pouvoir le confondre avec une femelle. On voit aussi qu'il à de long cheveux qui lui arrive un peu plus bas qu'aux épaules, avec des mèches partant un peu dans tout les sens, lui donnant un « charme bestial » qui va plutôt bien avec son caractère. Ils sont d'ailleurs de couleurs noir. On remarque en ce rapprochant un peu plus qu'il à des sourcils très bien dessiné, des yeux en amandes de couleurs rouge vifs, et qu'il sont plutôt hypnotisant. Son visage est parfaitement symétrique, harmonieux, lorsque l'on voit qu'il à un nez fin, suivit de lèvres légèrement pulpeuses, de couleur claire. Question vestimentaire ce n'est pas vraiment lui qui choisit ses habits et est donc vêtu de cette façon : Des sangles, sangles et encore des sangles qui traverse sont torse, ses bras et haut de cuisses, une autre plus fine passant par dessus sa hanche gauche ornée d'une chaine argenté. Des épaulières en cuirs, et un short plutôt court, donnant une forte impression de ce qui se trouve entre ses cuisses. Il ne porte pas de chaussure.


      +.Biographie.+
      Produit n°4047.
      Jour 1 : Le processus de création d'un bélier mâle vient d'être lancé. Un embryon est déjà en train de se former.
      Semaine 20 : L'embryon s'améliore de façon positive. Il n'a apparemment pas d'anomalies physique et les cornes du signe de zodiaque commence à faire leurs apparition.
      Semaine 36 : Aucune notification à noter, tout paraît normal.
      Mois 9 : L'embryon a atteint avec succès sa taille adulte. Tout les membres se sont correctement formé, ses attributs zodiaque n'ont eu aucun problème à émerger si ce n'est la queue de bélier. Celle-ci n'a pas poussé, pour une raison inconnue. Seul les cornes peuvent nous faire discerner de quel zodiaque il est.
      Age 14 : Le corps a correctement grandit. Le zodiaque a passé sa puberté sans encombre. Il n'y a aucun problème sur ce sujet mis à part que depuis quelques jours j'ai du lui implanter une respiration artificielle du à la croissance rapide des poumons. Au moins il n'aura pas à subir la première inspiration d'air qui fait si mal au point de faire pleurer les nouveaux nés.
      Age 22 : C'est aujourd'hui que je dois retirer le liquide de la capsule pour libérer le corps du zodiaque ainsi que lui choisir un nom.

      ______________________________


      «-...tsu..asetsu.. Rasetsu ! »
      Mes yeux s'ouvrirent brutalement à l'entende d'un son inconnu. Je venais de naître. Ma vision était légèrement floue, et se précisa les secondes suivantes. J'avais une drôle de sensation sur la peau, quelque chose de gluant coulait tout le long de mon corps et j'avais froid. Je ne savais pas ce que c'était, et la première émotion qui naquit en moi fut la peur, et la curiosité. Je tournais le visage pour observer les couleurs, les matières et les couleurs qui m'entouraient. Toute ses informations m'arrivaient en même temps, alors que j'étais assis, dans une capsule ouverte. C'est alors que je croisais le regard d'un homme, penché sur moi, les mains posé sur ses propres genoux qui émettait de drôle de son, incompréhensible pour moi.
      « -Rasetsu, ça te plais ? De toute manière, que ça te plaise ou non, tu vas être nommé ainsi maintenant. Bienvenue sur la terre, même si tu vas sûrement vite regretter d'être né. »
      Je ne compris aucune de ses paroles, et c'est à peine si je m'en souciais. Je levais l'une de mes mains pour l'observer, et me la toucher avec l'autre main. J'étais comme un nouveau né, sauf que ma taille était adulte. Le scientifique me prit par le bras et je me levais.
      « -Bon, vu que tu es tout gluant, je vais aller te laver, d'accord ? »
      Je ne savais pas comment lui dire que je ne comprenais pas ses paroles, car moi même je ne comprenais pas ce qu'il se passait. Je n'arrivais même pas à réfléchir à quelque chose de précis, c'était comme si quelqu'un m'avais mis « en veille ». Je trébuchais lorsque j'avais voulu imiter l'humain devant moi pour le suivre. J'avais aussi peu être dérapé à cause du liquide sur mes pieds. Quoi qu'il en soit l'humain me rattrapa et me remis sur pied.
      «-Houla je vois, j'avais oublié ça .. »
      Je le regardais d'un drôle d'air. C'est seulement à ce moment là que j'ai pris la peine de décrire la chose qui faisait des sons et qui bougeait devant moi. Cette personne devait faire ma taille, il avait des drôle de chose fine sur la tête de couleur foncé. J'appris plus tard que c'était des cheveux. Il possédait des lunettes, et ses yeux était particulièrement petit. Quelques « plis » s'était formé sur son visage, et sa peau était d'une drôle de couleur. Ce scientifique me fit asseoir sur l'un des bureau qui ornait la pièce et je vis un deuxième humain arriver. Celui-ci parla beaucoup plus fort que le premier et je sentis que quelque chose n'allait pas. Le premier répliqua, et le deuxième disparu derrière une porte. Moi, j'étais là, assis sur un bureau, essayant de comprendre ce qu'il m'arrivait. L'homme qui m'avait nommé me plaça sur un objet qui roulait, une « chaise-roulante ». Je ne sais pas qui a nommé cet objet, mais je lui tire mon chapeau pour l'imagination qu'il a fait preuve pour ce nom. Bref, l'homme m'amena ensuite dans une salle où le sol était vraiment froid, et les murs brillant de couleur blanche. C'était des douches communes si je me souviens bien. Après m'avoir relevé et aidé à marcher jusqu'à l'une des cabine, il me posa contre le mur.
      «-Je ne sais pas si cela va te plaire, mais si tu ne veux plus être gluant, il faut te laisser faire. »
      Je fronçais les sourcils sentant que l'homme hésitait à faire quelque chose, mais quoi ? Eh bien je le su bien assez tôt, lorsqu'un jet de liquide qui ne collait pas vint se coller à ma peau. Je gémis, me débattait, ce contact ne me plaisant pas vraiment. L'homme parla de nouveau, mais comme depuis le début de ma naissance je n'ai rien compris, et je ne me calma pas. L'eau cessa alors de couler.
      «-Écoute mon grand, même si ce n'est pas agréable il faut te laisser faire, d'accord ? Ce n'est pas dangereux pour toi.»
      Le seul son que je réussis à prononcer pour tenter une réponse fut un « Heuaagh ». De nouveau le liquide transparent vient couler sur mon corps, sur ma tête. C'est la que je découvris que moi aussi, j'avais ses drôles de fils de couleur sur la tête. Cette découverte me fascina tellement que j'en oubliait l'eau et l'homme pu me laver sans que je me débatte. Après ça, il me sortit de la cabine et avec une serviette me frotta le corps. La serviette n'était pas spécialement douce et ça me valu mes premières larmes aux yeux. Je sentis que l'homme, après avoir vu mes yeux tout humides, se dépêcha d'en finir, séchant légèrement mes cheveux. Il me remit dans la chaise-roulante. Moi je commençais à trouver ça drôle et je me laissa faire.
      C'est alors que pendant que mon scientifique m'emmenait dans une autre pièce, le deuxième homme de tout à l'heure revint. Ce dernier recommençait à crier et je fronçais alors les sourcils. La sensation désagréable que j'avais ressenti plus tôt revint. De la peur. Je compris le sens de cette émotion que plus tard, quand je réalisa que je la ressentais seulement lorsque je voyais des personne que je n'appréciais pas.
      «-Ta merde a dégueulassé tout mon bureau ! T'as intérêt à me laver ça ! Et puis prends pas ton temps avec celui-là, y'en a une dizaine d'autres qui vont naître d'une minute à l'autre alors bouge tes fesses et gare-le dans un coin. Pourquoi il est dans un fauteuil roulant ? »
      « -Arnaud, c'est bon, pas la peine de crier, je suis juste en face de toi. Pour ton bureau j'irais le faire tout à l'heure, quand au fais qu'il soit dans un fauteuil roulant c'est qu'il n'a pas encore assimilé comment faire pour marcher. Il vient tout juste de naître. »
      « -Ouais, bon, grouille Jérôme, t'as d'autre chat à fouetter ! »
      L'homme partit ensuite, et je fus soulagé. Cet homme me plaisait beaucoup moins à regarder. Il avait trente kilos en trop, un visage tout rond et plein de plis disgracieux, avec un gros nez et pas de cheveux. Je le regardais partir alors que mon scientifique Jérôme se penchait sur moi.
      «-Désolé, on va aller t'habiller maintenant, tu as la chair de poule. »
      Jérôme me toucha l'épaule et au contact de sa main froide je m'écartais. La sensation était désagréable et j'avais déjà froid. La chaise se remis en route et j'arrivais dans une drôle de pièce,très petite, avec une capsule à l'horizontale au verre bleuté, et un meuble en bois qui devait servir d'étagère, à placer des serviettes, et vêtements de rechange. L'humain passa devant moi pour aller prendre quelque chose dans celle ci justement. Revenant vers moi avec des vêtement, il me retira la serviette qui couvrait mes hanches et mon entrejambe, puis me leva. Je me tenais avec peine au mur, alors qu'il passait quelque chose autour de mes jambes, et remonta le tissu jusqu'en haut. Il fit la même chose avec un tissu qui me recouvra totalement les jambes, puis il m'enfila une chemise. Je fronçais les sourcils, ayant du mal à me sentir à l'aise dans cette tenue. Jérôme parla de nouveau il ouvrit la capsule. Je ne savais pas à quoi ça servait, n'ayant pas la notion de méfiance, de bien et de mal, j'obéis et je me glissais à l'intérieur. La boite bleuté se referma sur moi et je regardais l'homme partir. Peu de temps après, je m'endormis.

      #Deux semaines plus tard#

      En tant que zodiaque génétiquement crée, j'appris les choses bien plus rapidement qu'un humain normal. En deux semaine seulement, j'avais appris à marcher je commençais à courir. Je comprenais les phrases simples de Jérôme et compris que mon nom était Rasetsu. A chaque fois que Jérôme m'appelais, je venais à lui et je disais lui disait son nom. Je revis plusieurs fois l'homme qui criait et la seule chose que je pouvais lui dire pour lui montrer que je ne l'aimais pas était de le traiter de méchant. Cela n'avait pas l'air de l'affecter, alors que pour moi c'était ma meilleure insulte. Je compris peu à peu les émotions, l'affection, la joie, aussi la tristesse. La faim une fois, et avec gêne le besoin d'uriner et de... Vous avez compris. Jérôme était mon tuteur, je ne comprenais pas ce mot, mais Jérôme m'expliqua qu'il était chargé de m'apprendre le minimum de chose pour que je puisse être donner à quelqu'un d'autre. Il parlait à ce moment de la société Kingdom, mais ça, je ne l'appris qu'a mon dernier jour passé au laboratoire.

      #Un mois et trois semaine après#

      J'ai appris à répondre avec des phrases correctes, j'ai même appris à l'insu de Jérôme de belles insultes. De nouvelles émotions ont fait leurs apparition en moi et je compris ce qu'était la colère, la haine, la violence, la tendresse, le stress, l'angoisse et le plaisir de plaire à un être que l'on aime. Jérôme dis que je serais bientôt prêt pour le grand départ. Il ne veut toujours pas me dire ce que c'est. Pendant le mois qui s'est passé j'ai aussi fais l'expérience de la « baston », j'ai refais la tête au carré à ce gros lard d'Arnaud qui me criait dessus depuis ma naissance. Ironie du sort, c'est lui qui a couiner sa mère. J'ai bien ris, mais Jérôme a dit que c'était mal. Pour cette fois je ne l'écoute pas vraiment, ce qu'il ne sait pas c'est que j'aime bien agir contre les règles, ça m'excite en quelque sorte. Allez savoir pourquoi.

      #Une semaine passée.#

      Aujourd'hui, j'ai dû me séparer de Jérôme. Il a dit qu'il était content de m'avoir connu et qu'il espérait que j'allais vivre longtemps, et qu'avec un peu de chance on allait se revoir. J'ai pleuré, alors que des mecs musclé nous forçait, moi et d'autre semblables, à monter dans un camion qui ne m'inspirait guère. Je ne savais pas ou j'allais, mais je fus très triste de quitter Jérôme, c'était presque mon père, et je l'aimais beaucoup. La destination nous fut révélé seulement lorsque le camion démarra. Apparemment je dois aller me «vendre» auprès d'une société pour qu'eux nous revende aussi à des gens. Je n'ai pas envie d'y aller. Ils disent que nous aurons aucun droit de liberté, et que l'on va devoir servir quelqu'un le restant de notre vie. Je me mis en colère, ce qui créa une petite agitation dans le camion, mais un garde me calma bien vite en me rouant de coups. Allant ensuite me réfugier dans un coin du camion entre un chat et un bocal d'eau avec un zodiaque poisson, je me mis à rager contre ceux qui nous avaient crée.


    x.Cherry on the Cake.x
    ...............................................

    +.Aime&Déteste.+ Il a horreur d'être trempé sous la pluie, qu'on l'observe trop longtemps sans rien dire, que l'on ne cède pas à ses caprices, les insectes l'horripiles à part les papillons et coccinelles. Il aime lorsqu'il fais beau et qu'il n'y a que peu de vent, lorsqu'il à raison, avoir ce qu'il souhaite. Autre chose : Il n'a jamais eu de relations sexuelle et ne sais même pas encore ce que signifie se « masturber »
    +.Signe Astrologique.+ Bélier. Signe chinois : Dragon.
    +.Ce qu'il a l'habitude d'avoir dans ses poches.+Une fourchette <-- :'D


      +.Comment avez-vous connu le forum?.+ Via l 'admin Innocent :'D


Dernière édition par Rasetsu Koku le Jeu 10 Mar - 17:06, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♥.Date d'inscription : 03/12/2010
♥.Messages : 439
♥.Je possède : Mon titre de comte.
♥.Propriété de : Plaît-il?
♥.Situation amoureuse : L'amour est le pire des cyanures; le seul antidote, on le trouve en l'être sur lequel son dévolu fut jeté.

MessageSujet: Re: Rasetsu Koku   Mar 8 Mar - 21:37

Bienvenue. :'D Bon courage pour continuer ta fiche, blablabla, une fourchette dans sa poche? Je me demande bien pourquoi. /OUT/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lullaby-of-zodiac.forumgratuit.org

♥.Date d'inscription : 07/03/2011
♥.Messages : 65
♥.Je possède : //
♥.Propriété de : //

MessageSujet: Re: Rasetsu Koku   Jeu 10 Mar - 16:54

Fiche terminééée ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
«Invité»

Invitéavatar


MessageSujet: Re: Rasetsu Koku   Jeu 10 Mar - 16:59

Belle fiche ♥ J'aime beaucoup
Revenir en haut Aller en bas

♥.Date d'inscription : 03/12/2010
♥.Messages : 439
♥.Je possède : Mon titre de comte.
♥.Propriété de : Plaît-il?
♥.Situation amoureuse : L'amour est le pire des cyanures; le seul antidote, on le trouve en l'être sur lequel son dévolu fut jeté.

MessageSujet: Re: Rasetsu Koku   Jeu 10 Mar - 17:09

Okey o/ Je te valide et bon RP parmi nous.<3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lullaby-of-zodiac.forumgratuit.org
«Contenu sponsorisé»




MessageSujet: Re: Rasetsu Koku   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rasetsu Koku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lullaby of Zodiac :: †.Présentation,Validation & Répertorisation.† :: « Présentation des Hybrides » :: ♡Hybrides Validés♂-
Sauter vers:  
En cours :')
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit